Il y a quelques jours, Michel Fourniret et le ancienne soeur, Monique Olivier, ont ete juges Afin de un assassinat qui n’avait nullement ete inclus, bizarrement, dans le proces de 2008 qui l’avait condamne a J’ai reclusion criminelle a perpetuite, assortie de la peine de surete incompressible, pour le meurtre et le viol de sept jeunes filles.

Il y a quelques jours, Michel Fourniret et le ancienne soeur, Monique Olivier, ont ete juges Afin de un assassinat qui n’avait nullement ete inclus, bizarrement, dans le proces de 2008 qui l’avait condamne a J’ai reclusion criminelle a perpetuite, assortie de la peine de surete incompressible, pour le meurtre et le viol de sept jeunes filles.

Ca souhaite dire que, « l’ogre des Ardennes » ne sortira jamais de prison, quels que soient son comportement ou les progres qu’il pourrait faire en detention.

l’annee derniere, quand le president lui a reclame comment ca allait, il a repondu : « Pas trop en gali?re ».

Michel Fourniret a 76 annees. C’est un petit vieux. Contrairement a le ancienne cousine, Monique Olivier, qui reste aussi vive qu’un poisson fond, Michel Fourniret regarde et ecoute, depuis le box en verre, votre que la cour, les enqueteurs et les temoins disent de lui. Regulii?rement, son regard balaie la salle d’audience et ses yeux se posent dans un quidam, au hasard, Afin de rester fixes pendant quelques dizaines de secondes. Et desfois, ses yeux se posent concernant moi.

Quand il a regarde J’ai premiere fois, j’ai ete surpris, je ne m’y attendais jamais. J’ai soutenu le regard pendant une seconde ou deux, puis j’ai detourne les yeux via habitude, parce que ca ne se fait aucun devisager les gens, meme quand ils s’appellent Jacques Fourniret. A part ca, je n’ai rien ressenti de particulier. Les psychiatres qui l’ont expertise disent de lui que c’est un pervers, votre manipulateur, et qu’a 76 ans, il est vraiment dangereux. Mes experts qui intervenaient au proces ont explique qu’avec moyen, il devenait pire et que son sadisme grandissait. Ca n’a pas grand chose d’etonnant, d’ailleurs : a l’epoque ou Michel Fourniret commettait ses crimes, j’ai ete 1 tueur, un pervers et un pedophile, et un pere, un mari, un travailleur. Depuis son arrestation, Jacques Fourniret n’est plus que la caricature de lui-meme, il se complait dans le mal que celui-ci incarne.

La deuxieme fois, j’ai eu un frisson.

J’ai bien regarde au sein d’ ses yeux bleus et je me suis souvenu d’un passage de la serie « Le Magot », de Patricia Tourancheau, que j’avais lu quelques jours plus tot. Lors d’un interrogatoire, apres le arrestation en 2004, Jacques Fourniret avait explique De quelle fai§on il avait tue Jeanne-Marie Desramault, une jeune fille de 21 ans qui en paraissait nombre moins. Cela l’avait choisie, celle-ci, parce qu’elle etait hebergee dans un couvent de bonnes s?urs, que le visage rayonnait de foi et qu’elle ressemblait, en fonction de lui, a Notre Vierge Sophie. En mars 1989, apres avoir mis la jeune fille en confiance pendant plusieurs mois, Jacques Fourniret etait parvenu a l’inviter dans le chateau des Ardennes, et le piege s’etait referme. Il avait commence a l’insulter, puis a Notre battre, et il avait appele sa femme a la rescousse pour qu’elle colle des sparadraps sur la bouche et le nez de la jeune victime afin qu’elle se taise. Ensuite, Jacques Fourniret avait etrangle Jeanne-Marie Desramault.

A travers Fourniret, ce que je regardais, j’ai ete les yeux de quelqu’un qui avait regarde ceux de la jeune fille en train de mourir. A nouveau, j’ai detourne le regard. D’autres journalistes au proces m’ont dit qu’eux aussi avaient detourne les yeux quand Fourniret les regardait, que j’ai ete un regard glacant, sans aucune emotion. Et cela reste reellement probable, c’est que Fourniret s’amuse a fixer les gens, parce que the inner circle tarif celui-ci kiffe dominer, mettre mal a l’aise et que ca le renforce dans l’image qu’il souhaite se donner de « chasseur », de « predateur ». C’est du reste votre que j’ai pense, au debut.

Au bout d’une heure ou deux a l’ecouter, on se rend compte qu’il est davantage fatigant que fascinant, et qu’il se comporte comme un enfant de six annees, pret a bien pour attirer l’attention.

Un psychiatre qui est venu a la barre le soir jour du proces pour envoyer son expertise. Cela a raconte avoir passe neuf heures en tete-a-tete avec Jacques Fourniret, en 2008 et en 2018, : « J’ai traverse l’univers de Jacques Fourniret pendant neuf heures et je peux vous dire que votre n’est gui?re tres rejouissant, meme concernant 1 specialiste ». Pendant neuf heures, le tueur en collection s’est amuse a raconter chacun des crimes au detail, en prenant 1 bonheur sadique limite aussi grand que di?s qu’il tuait.

Durant l’audience, pendant quatre journees, Jacques Fourniret fut assez decevant. Ce n’est gui?re quelqu’un de particulierement mysterieux ou d’interessant, meme sur le plan psychiatrique : c’est 1 pervers, bien seulement, c’est-a-dire quelqu’un qui prend bonheur a Realiser souffrir les autres, ainsi, pas grand-chose De surcroit. Au bout d’une heure ou deux a l’ecouter, on se rend compte que c’est davantage fatigant que fascinant, et qu’il se comporte tel un enfant de six annees, pret a tout pour attirer l’attention.

Bir cevap yazın

E-posta hesabınız yayımlanmayacak.